J'ai écouté Jacques Gamblin s'exprimer lors du Parlement des Ecrivains pendant 23 mn. J'ai rêvé, ri, noté certains passages tellement ils font écho, imaginé...