Les petites choses de ma vie... sous le tilleul

18 février 2018

Haïku du 49ème jour

Aucun vol de grues

Au-dessus de ma tête

Des perce-neige.

22E27AB4-83C4-4802-8D80-7DEA1A0436BD

 

Posté par ecbb à 08:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


17 février 2018

Janvier * Chercher

Un mois de janvier très plein, trop sans doute par rapport à ce dont j’ai besoin pour me ressourcer, m’a permis de me reconnecter à mes talents. Et les connaître déjà. Quatre séquences de coaching de groupe. Des rendez-vous à peu près  hebdomadaires. Ce fut un vrai challenge de conjuguer mes déplacements, les journées à rallonge ou trop densément remplies de temps collectifs (= des réunions) et les réflexions personnelles intersessions. J’ai à peu près réussi et je me connais un peu mieux.

Ce fut aussi 31 jours accompagnée à la recherche du désir de mon coeur. Une invitation par jour lancée par Christie. J‘ai pris du retard alors j’ai la chance d’avoir encore, comme un trésor, quelques invitations auxquelles je vais répondre par ci par là. Pour poursuivre le chemin vers le désir de mon 💙.

J‘ai aussi trouvé par hasard le livre « Trouver son ikigaï ». Par hasard parce que je ne l’avais pas repéré. C‘était quelques jours avant qu’il commence à fleurir sur les réseaux sociaux ou dans la presse. J’avance à petits pas, soucieuse de suivre sérieusement les introspections proposées. Après la curiosité, les jalousies, la colère, j’en viens aux qualités. Ma double page à ce sujet n’est pas encore remplie.

F264A250-2E4B-4E16-A4CF-C55E261F86CC

Posté par ecbb à 17:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

31 janvier 2018

Plonger

P1130581b

- 188 mètres sous Berlin - M. Parys

- Le dernier ermite - M. Finkel

 

 

Posté par ecbb à 21:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

01 janvier 2018

Sweet hug

Je dépose ici des mots doux des mots tendres des mots simples ou savants des mots qui parlent de moi qui parlent de nous qui vous parlent - peut-être. Je laisse ici résonner les mots et les photos souvent désynchronisés temporellement - et c'est tout mon jeu, c'est toute ma joie, de les faire se parler, lui le texte elle l'image.

P1120942

[Venise - Novembre 2016]

Je vous souhaite une année où vous porterez un regard émerveillé sur ce qui vous entoure, où la bonté habillera chacune de vos journées. Je vous souhaite une année enveloppée d'amour, l'amour de vous, l'amour des Autres.

Posté par ecbb à 18:53 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

31 décembre 2017

Le monde à l’envers

Le ciel s’est noyé dans l’herbe.

Trois vaches s’y abreuvaient.

L’an neuf.

64DE4C59-9607-4489-8095-78F3A07E74B0

Posté par ecbb à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Pour conclure

P1130715

Quand sort la recluse - F. Vargas

L'art d'une vie créative -- Les vertus de la pleine conscience - F. Berzbach

Et tu trouveras le trésor qui dort en toi - L. Gounelle

 

Posté par ecbb à 12:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10 décembre 2017

Plume

IMG_0064

Posté par ecbb à 11:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

03 décembre 2017

Emmêlée

P1130723

Il y a toutes ces envies que je porte. Elles habitent ma tête et ma tête en est pleine. Mes envies s'entrechoquent et se complètent. Elles tournent, sont sans cesse en mouvement, et finalement ce mouvement me paralyse. Je n'en mets aucune à l'oeuvre, car il y a trop de candidates. Je ne sais pas par quel bout les attrapper, les calmer, les poser, et y donner vie en dehors de ma tête, grâce à mes mains.

Utiliser cet espace pour tenter d'y voir plus clair...

Approfondir, poursuivre

Les techniques de reprisage, avec des terrains d'applications variés : 2 jeans, la doublure en cachemire d'un de mes gants, un haut estival de coton, une paire de chaussettes / Le dessin quotidien d'une fleur / Une première paire de moufles à tricoter / Tricoter le yoga shawl / Lire la pile de revues qui s'accumulent, comme mes envies : Kaizen, Yoga journal, Flow, Respire / Termine de tricoter le gilet noir pour ma fille F. / Le tissage, en réalisant une écharpe / Mon rituel matinal, où que je sois (à l'hôtel j'ai tendance à le zapper) / Mon pull bleu marine Norderney / Me coucher dès que je sens que c'est le bon moment pour moi / Les morning pages / La marche quotidienne

Découvrir, créer, commencer

L'aquarelle / Mon rituel du soir / Broder en 1*1 un support à aiguilles, en lin et feutrine / Coudre et broder des trousses de tailles variées, dans de superbes tissus naturels / le pliage origami des 1000 grues, projet de cette année 2017, que je n'ai pas démarré / Le rendez-vous avec l'artiste, si peu pris jusqu'à présent...

Terminer, arrêter

Mon recueil de haïkus et autres poèmes : trouver le prochain pas et le faire malgré les doutes qui tenaillent / La broderie du coussin pour la maison au tilleul, une fleur de sauge / De boire des cafés "moyens" : soit du très bon, soit pas du tout / De laisser déborder mes activités professionnelles sur mon week-end, sur mes soirées, dans lesquels elles s'insinuent trop fréquemment depuis quelque temps

Posté par ecbb à 13:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

30 novembre 2017

Dehors

Permaculture Guérir la terre, nourrir les hommes - C. et P. Hervé-Gruyer

Le garçon sauvage - P. Cognetti

P1130725

[Castagneto Po, près de Torino - 12 nov 2017]

Posté par ecbb à 14:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 novembre 2017

Ce que j'ai appris

P1130618bTrès grande

Au-delà des techniques de reprisage sur tissu. Et de celles sur pièce tricotée. Au-delà de ce plaisir à déambuler sans but dans une ville connue et inconnue à la fois, dans laquelle je retrouve quelques adresses aimées et en découvre d'autres. Au-delà de me confirmer comme ces travaux manuels m'absorbent complètement et me nourrissent.

Ne pas me précipiter. Non vraiment cela ne me réussit pas. Me précipiter sème le brouillard dans mon esprit et alors je cherche une boutique dont j'invente le nom et à un endroit qui n'est pas le bon - alors que j'avais la photo du nom et adresse sur mon téléphone. Je manque le café-librairie dont j'ai l'adresse - et je le trouve sans le vouloir deux jours après, sans le chercher.

Même rentrée je persiste, et à Paris je prends le métro dans la mauvaise direction, toute impatiente que je suis à regagner l'hôtel après une journée à Tours.

J'ai aussi appris que, vraiment, le capuccino c'est bien en Italie qu'il est le meilleur. Arrêter de chercher à en déguster de ce côté-ci des Alpes.

Posté par ecbb à 17:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,