P1040009

Chaque soir en arrivant, c'est la douche qui me réunifie mon corps.

Chaque soir je me demande si je pourrais marcher le lendemain. C'est sans doute ce qui hante mes nuits. Elles se succèdent et se ressemblent. Le sommeil est haché, mon ventre me fait mal, les genoux aussi.

Chaque matin je me dis, démarre, un pas après l'autre, et tu verras bien.

Donc ce mercredi matin nous abordons la plus longue des étapes. 29 km. Très peu de dénivelé.

Mon amie I. part devant à son rythme, elle veut avoir une idée de ses performances. Cela me libère, je vais ainsi à mon rythme sans lui peser, je m'arrête quand je veux pour reposer mes genoux, respirer le silence, admirer les vaches, la mousse qui habille les troncs, déposer un caillou sur les cairns existants, je rencontre des gens pour quelques mètres et nous nous recroiserons plus loin.

Hébergement : chambre d'hôtes La croix du Plô, au Rouget. Avis mitigé.