Un mois de janvier très plein, trop sans doute par rapport à ce dont j’ai besoin pour me ressourcer, m’a permis de me reconnecter à mes talents. Et les connaître déjà. Quatre séquences de coaching de groupe. Des rendez-vous à peu près  hebdomadaires. Ce fut un vrai challenge de conjuguer mes déplacements, les journées à rallonge ou trop densément remplies de temps collectifs (= des réunions) et les réflexions personnelles intersessions. J’ai à peu près réussi et je me connais un peu mieux.

Ce fut aussi 31 jours accompagnée à la recherche du désir de mon coeur. Une invitation par jour lancée par Christie. J‘ai pris du retard alors j’ai la chance d’avoir encore, comme un trésor, quelques invitations auxquelles je vais répondre par ci par là. Pour poursuivre le chemin vers le désir de mon 💙.

J‘ai aussi trouvé par hasard le livre « Trouver son ikigaï ». Par hasard parce que je ne l’avais pas repéré. C‘était quelques jours avant qu’il commence à fleurir sur les réseaux sociaux ou dans la presse. J’avance à petits pas, soucieuse de suivre sérieusement les introspections proposées. Après la curiosité, les jalousies, la colère, j’en viens aux qualités. Ma double page à ce sujet n’est pas encore remplie.

F264A250-2E4B-4E16-A4CF-C55E261F86CC