A 45 ans, slow fashion est synonyme d'une armoire alignée avec mes valeurs. Je vise d'abord le vêtement éco-conçu, fabrique à proximité et sans abuser des ressources, humaines ou naturelles. Le sujet de la proximité comme celui du matériau est crucial, et l'un des plus challengeant. J'étire la sphère du quartier à la France, puis l'Europe. J'ai bien quand même quelques jeans qui viennent de bien plus loin. C'est l'une de mes voies de progrès !

Je choisis un vêtement qui pourra durer, par sa matière, sa coupe et ses teintes, et s'associer facilement au reste. Quant à ceux que je crée moi-même, il s'agit de pull, vestes, chaussettes, écharpe ou châle. Je ne couds plus de vêtements (mes tentatives d'il y a 10 ans ne se sont pas poursuivies) : je répare éventuellement ou couds des pièces pour la maison : rideaux, coussins.

Evidemment pour une subite envie d'exotisme je peux acheter une pièce très différente d'un point de vue coloris - et je peux aussi le regretter assez vite... j'en ai une ou deux comme ça. Octobre et le rythme de de la slow fashion pour m´accompagner et faire d'autres petits pas, l'un après l'autre.

IMG_0479

 Week 1, Oct 1-9: INTRODUCTIONS

Who are you, and what does slow fashion mean to you. What got you started thinking about it — people, books, films, etc. Are your concerns environmental, humanitarian, financial ? Most important: How does your thinking factor into your life and closet. Also, any special plans or projects for Slotober, and what are you hoping to get out of it ? [Karen Templer, Fring Supply & Co