Un jour, tu te rendras compte qu'écrire et tricoter, c'est pareil. Et tu sais pourquoi ?

(...)

- Réfléchis un peu ! Les rangs et les lignes, tu ne trouves pas qu'ils se ressemblent ? Peu à peu le motif apparaît.

- Vu comme ça, tu as raison.

- Et surtout...

(...)

- Éric, tu m'écoutes ?

- Je n'ai jamais si bien écouté de ma vie.

- Écrire et tricoter ont la même utilité : donner de la chaleur aux gens. Le jour où tu verras ton premier livre en devanture d'une librairie, n'oublie pas de remercier ta grand-mère.

- Même si elle n'est plus là ?

- Remercie-la quand même ! Les morts ont plus besoin de gratitude que les vivants.

[Extraits d'un dialogue d'un grand-père à son petit fils de 15 ans, in "L'origine de nos amours" d'Erik Orsenna]

image